Mot de la coordonnatrice

« Le levier pour une administration en ligne, plus efficace et transparente ! » Né d’une dynamique d’amélioration de la capacité et de l'utilisation des TIC par les administrations publiques, privées et financé par la Banque Mondiale, le projet e-Burkina vise essentiellement le développement d’un environnement favorable pour la mise en œuvre du e-Gouvernement et l’open data. Cela passe par la réalisation d’applications et de e-services pour l’édification d’une administration publique performante et efficace grâce à l’apport des TIC. L'un des objectifs du projet est également de favoriser les compétences locales et l’esprit d’entreprise dans le domaine de l’économie numérique.

Presentation du projet e-Burkina

Le projet e-Burkina vise à promouvoir une prospérité partagée au profit de la population en se servant des TIC comme levier pour améliorer l'accès à l'information et aux services.

 

Objectif global

L’objectif global est de contribuer à l’édification d’une administration publique et privée performante grâce à l’apport des TIC.

Objectifs spécifiques

L’objectif spécifique du projet est d’améliorer la capacité et l'utilisation des TIC par les administrations publiques et privées par (i) la fourniture d'informations et de services électroniques et la (ii) promotion de l'entrepreneuriat dans l'économie numérique, avec un accent particulier sur l'agriculture et le secteur rurale.

Résultat attendu: 1

L'environnement à l'administration électronique, incluant le cadre juridique et règlementaires est amélioré.

Résultat attendu: 2

La gestion des données et plateforme numérique pour la fourniture des e-services (services en lignes/services électroniques) est effective.

Résultat attendu: 3

Les compétences locales et l'esprit d'entreprise dans l'économie numériques sont renforcées.

Résultat attendu: 4

La gestion (pilotage et coordination) du projet est assurée.

Support à l’Environnement propice à l'administration électronique, incluant les cadres stratégiques, juridiques et réglementaires.

Le but de cette composante est de créer un environnement favorable à une bonne exécution des projets e-gouvernement à travers entre autres :

(i) l’évaluation et mise à niveau de la stratégie de l’administration électronique ;

(ii)  l’appui   au   renforcement   du   cadre   juridique   pour   l’administration électronique ;

(iii)  l’appui   au   renforcement   du   cadre   institutionnel   spécifique   pour l’administration électronique ;

(iv) l’appui à la stratégie nationale de cybersécurité ; Document de projet e-Burkina

(v)  l’élaboration d'un cadre d'interopérabilité gouvernemental pour l’échange, la gestion et l’ouverture des données.

Support à l’Environnement propice à l'administration électronique, incluant les cadres stratégiques, juridiques et réglementaires.

Gestion des données et plate-forme numérique pour la fourniture de services électroniques

Cette composante vise l’élaboration d’une plateforme numérique commune qui sera utilisée par les entités publiques, la fourniture d’informations publiques, l’ouverture de données, un portail central du gouvernement ainsi que les services électroniques visés. L'information et les services électroniques seront conçus au profit de la population, y compris les femmes et les jeunes filles.

Les activités qui seront réalisées dans le cadre de cette composante sont les suivantes :

(i) le   déploiement   d'une   plate-forme   numérique   d’offre   de   services électroniques ;

(ii)  le renforcement de la gestion des données et ouverture des données (open data) dans les secteurs prioritaires ;

(iii)   l’accroissement de l'accessibilité à l'information et e-Services via un portail centralisé ;

(iv) la mise en place d'un système d'information géospatial en ligne (SIG) pour la gestion du développement rural et de la sécurité alimentaire ;

(v)  la mise en place d’un service électronique d’information pour le développement rural ;

(vi) la mise en place d’un système national de suivi annuel des performances municipales.

Gestion des données et plate-forme numérique pour la fourniture de services électroniques

Promotion des compétences locales et de l'esprit d'entreprise dans l'économie numérique.

Cette composante vise à développer les compétences technologiques et entrepreneuriales appropriées et la connaissance pour la production du contenu local.

Les principales activités de cette composante sont les suivantes :

(i)   l’étude de faisabilité pour l'incubateur ;

(ii)  la mise en place et l’opérationnalisation de l’incubateur à Ouagadougou et Bobo Dioulasso ;

(iii)   la formation et gestion des connaissances pour l’économie numérique (voyage d’études, compétition et mentorat, etc.) ;

(iv) l’élaboration et mise en œuvre d’une stratégie visant à stimuler le développement du contenu numérique local, avec un accent particulier sur l’agriculture et les secteurs ruraux ;

(v) le renforcement des capacités du MDENP et de l’ANPTIC pour la conduite et la promotion de la politique de développement de l'économie numérique.

 

Promotion des compétences locales et de l'esprit d'entreprise dans l'économie numérique.

Mise en œuvre et gestion du projet, communication, suivi- évaluation.

Elle vise à assurer la coordination globale de l’ensemble des activités du projet, le renforcement des capacités, le fonctionnement, les audits, la communication, ainsi que le suivi et l'évaluation.

Mise en œuvre et gestion du projet, communication, suivi- évaluation.

Organigramme


Recrutement